Implémenter les sons et odeurs caractéristiques de chaque terroir dans le patrimoine

Implémenter les sons et odeurs caractéristiques de chaque terroir dans le patrimoine

Category : Actualités

La proposition de loi d’un député centriste veut définir et protéger un « patrimoine sensoriel des campagnes », pour couper court aux poursuites judiciaires de certains néo-ruraux.

  • Un député de Lozère, inquiet face à l’inflation des affaires judiciaires suscitées par des caractéristiques typiques de la vie rurale, a décidé de légiférer.
  • La proposition de loi de Pierre Morel-A-L’Huissier, député UDI, vise à définir les sons et odeurs caractéristiques de chaque terroir français afin de les protéger.
  • Le texte sera débattu ce jeudi au Sénat, un an après avoir été adopté à l’Assemblée.

Ainsi le braiment de l’âne pourrait bientôt être protégé par la loi.

+ D’infos sur: https://www.20minutes.fr/politique/2956431-20210121-pourquoi-odeur-bouse-chant-coq-pourraient-entrer-patrimoine-campagnes?fbclid=IwAR00fsQtcatYcqmtkemhPtl3vgurTDA0kYdoRyQhGREXKoiRhohhOW-b3U0


FACEBOOK

Nos animaux défrichent, tondent et entretiennent tout type de terrain.

Accessibilité à des terrains difficiles ou coûteux en entretien mécanique.

Alternative aux produits phytosanitaires.

Contribution au champ de l’économie sociale et solidaire de l’Insertion

Une démarche éco-responsable et citoyenne.

Une dimension solidaire, économique et environnementale

Au travers de sa politique d’inclusion et de son service environnemental, l’association Marianne solidarité accomplit des actions qui consistent à développer la gestion écologique des espaces verts publics ou privés par des pâturages dans le bassin Tarnais et alentours.