Category Archives: Actualités

Trois chèvres et deux ânes à l’école

Category : Actualités

L’école de la Colombière à Saïx bénéficie d’un cadre particulier, ouvert sur la nature. L’équipe éducative s’est alors interrogée sur la façon d’exploiter au mieux le parc de l’école. Une enseignante connaissait l’association Marianne Solidarité, basée sur Puylaurens, qui depuis 2016 crée des chantiers, sous contrat, avec des communes, des écoles, etc., afin de mettre des animaux à disposition pour de l’éco-pâturage…

+ d’info sur : www.ladepeche.fr/2021/04/15/nouvelles-residentes-a-lecole-la-colombiere-9488889.php


Implémenter les sons et odeurs caractéristiques de chaque terroir dans le patrimoine

Category : Actualités

La proposition de loi d’un député centriste veut définir et protéger un « patrimoine sensoriel des campagnes », pour couper court aux poursuites judiciaires de certains néo-ruraux.

  • Un député de Lozère, inquiet face à l’inflation des affaires judiciaires suscitées par des caractéristiques typiques de la vie rurale, a décidé de légiférer.
  • La proposition de loi de Pierre Morel-A-L’Huissier, député UDI, vise à définir les sons et odeurs caractéristiques de chaque terroir français afin de les protéger.
  • Le texte sera débattu ce jeudi au Sénat, un an après avoir été adopté à l’Assemblée.

Ainsi le braiment de l’âne pourrait bientôt être protégé par la loi.

+ D’infos sur: https://www.20minutes.fr/politique/2956431-20210121-pourquoi-odeur-bouse-chant-coq-pourraient-entrer-patrimoine-campagnes?fbclid=IwAR00fsQtcatYcqmtkemhPtl3vgurTDA0kYdoRyQhGREXKoiRhohhOW-b3U0


Marianne solidarité dans la transition écologique: Philippe Bonnecarrère Sénateur du Tarn échange avec le Maire de Saliès, François Rochedreux.

Category : Actualités

Il y a quelques mois, la commune de Salies a accueilli un âne et une ânesse au sein de son village, pour l’entretien de terrains municipaux ainsi que quatre ruches. Ces deux derniers projets s’ajoutent au bilan vert d’un village qui a déjà mis en place un composteur pour les déchets de la cantine, des jachères fleuries pour nourrir les abeilles et qui est sur la voie de l’autonomie énergétique. Comment cette commune labellisée « Territoire engagé pour la nature » et signataire de la Convention européenne des maires pour le climat s’engage concrètement dans la transition écologique ? Rencontre inspirante avec Jean-François Rochedreux, maire de Salies, résolument engagé pour la préservation de l’environnement.

+ d’infos sur : http://www.philippebonnecarrere.fr/2020/12/salies-la-commune-aux-1000-idees-ecologiques/?fbclid=IwAR3mdCwc_0p4fKsmJZC4G9Xp258albccpoThKwoLWI7mHBie8YH7-Bd6KsM



Une méthode alternative et/ou complémentaire

Category : Actualités

Tout comme l’ensemble du réseau représentant l’éco-pâturage en France et à travers le monde, l’association Marianne solidarité évoque celui-ci comme une pratique alternative et/ou complémentaire à l’entretien mécanique des espaces paysagers clos, en milieu urbain et périurbain, centrée sur la production de services.

La fonction écologique (conservation de la biodiversité domestique et sauvage, contribue à la biodiversité urbaine, lutte contre les pollution GES et bruit…) permet la production d’un SERVICE ENVIRONNEMENTAL.

La fonction médiation sociale (participation au processus d’insertion, construction du lien social, etc.) permet la production d’un SERVICE SOCIAL.

La fonction pédagogique (participation à l’amélioration des connaissances des urbains sur la nature et l’animal ) permet la production d’un SERVICE PÉDAGOGIQUE.


A Puylaurens, un âne remplace une tondeuse

Category : Actualités

Avec la nouvelle association Marianne Solidarité, la commune de Puylaurens vient de mettre en place une première expérience d’éco-pâturage. Au bord du lac, l’ânesse Languy broute un fossé pentu dont la tonte mécanique était trop périlleuse.

Source: https://www.ladepeche.fr


Le Zéro Phyto

Category : Actualités

Le Parlement a adopté définitivement jeudi 23 janvier 2014, par vote à l’Assemblée nationale, une proposition de loi du sénateur écologiste Joël Labbé qui interdit les pesticides dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022. Plusieurs collectivités se sont félicitées de ce vote.
La lutte chimique reste un outil essentiel, facile d’utilisation, efficace et peu coûteux, de protection des cultures. Elle permet de préserver le potentiel de production, de régulariser les rendements et d’assurer une certaine qualité sanitaire des productions végétales. Jugés longtemps indispensables, les pesticides sont désormais au centre des préoccupations environnementales. Tous les utilisateurs de pesticides (agriculteurs, collectivités, gestionnaires d’infrastructures et particuliers) doivent se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions alternatives sans pesticides.
Sensibiliser les jardiniers amateurs
17 millions de Français qui cultivent un bout de jardin, un potager, ou qui entretiennent soigneusement leur pelouse utilisent des pesticides. Au total, le million d’hectares de jardins, privés ou collectifs, reçoit chaque année 5 000 tonnes d’herbicides, de fongicides et d’insecticides. Des actions de sensibilisation ont été conduites afin d’inciter ces jardiniers à se tourner vers d’autres techniques plus naturelles.
Prévenir plutôt que guérir
Les actions de prévention des risques doivent être menées à destination :
  • des pouvoirs publics,
  • des fabricants de produits et de matériel de traitement,
  • des distributeurs,
  • des professionnels agricoles,
  • des collectivités territoriales.
Parmi les actions mises en œuvre, le code de la santé publique fixe les limites de concentration de pesticides dans les eaux potables à 0,1 µg/l par substance individualisée et 0,5 µg/l pour le total des substances actives mesurées. Des périmètres de protection des captages doivent être mis en place. D’autres actions règlementaires sont prévues par la loi sur l’eau de décembre 2006, en particulier la mise en place de programmes d’actions sur les aires d’alimentation des captages prioritaires.
Plan Ecophyto: la France réduit l’usage des pesticides
L’État a présenté fin 2008 un plan d’action interministériel visant à réduire et à améliorer progressivement l’utilisation des pesticides. Ce plan reprend et concrétise les conclusions du Grenelle de l’environnement sur les phytosanitaires.
Au-delà des seuls parcs et jardins, c’est donc un pan entier de l’aménagement urbain qui est concerné par ce virage (voirie, bâtiments, espace public…). Avec bien sûr, à la clé, un impact non négligeable sur l’eau et les milieux naturels.

Sources:

http://www.zerophyto.fr/

http://www.lagazettedescommunes.com


Marianne solidarité experimente !

Category : Actualités

Dans le cadre du programme d’entretien des espaces verts de la commune, la mairie de Puylaurens en partenariat avec l’association Marianne Solidarité expérimente l’éco pâturage.

A partir du lundi 14 mai, notre ânesse Languy sera présente pour quelques jours autour du Lac de Bagatelle.


FACEBOOK

Nos animaux défrichent, tondent et entretiennent tout type de terrain.

Accessibilité à des terrains difficiles ou coûteux en entretien mécanique.

Alternative aux produits phytosanitaires.

Contribution au champ de l’économie sociale et solidaire de l’Insertion

Une démarche éco-responsable et citoyenne.

Une dimension solidaire, économique et environnementale

Au travers de sa politique d’inclusion et de son service environnemental, l’association Marianne solidarité accomplit des actions qui consistent à développer la gestion écologique des espaces verts publics ou privés par des pâturages dans le bassin Tarnais et alentours.