Category Archives: Actualités


Une méthode alternative et/ou complémentaire

Category : Actualités

Tout comme l’ensemble du réseau représentant l’éco-pâturage en France et à travers le monde, l’association Marianne solidarité évoque celui-ci comme une pratique alternative et/ou complémentaire à l’entretien mécanique des espaces paysagers clos, en milieu urbain et périurbain, centrée sur la production de services.

La fonction écologique (conservation de la biodiversité domestique et sauvage, contribue à la biodiversité urbaine, lutte contre les pollution GES et bruit…) permet la production d’un SERVICE ENVIRONNEMENTAL.

La fonction médiation sociale (participation au processus d’insertion, construction du lien social, etc.) permet la production d’un SERVICE SOCIAL.

La fonction pédagogique (participation à l’amélioration des connaissances des urbains sur la nature et l’animal ) permet la production d’un SERVICE PÉDAGOGIQUE.

POURQUOI METTRE DE L’ECO-PÂTURAGE ?

Pratiquée par nos ancêtres et plus fréquemment dans les zones naturelles et montagneuses, cette technique a été mise de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique.
Mais l’éco-pâturage fait un retour en force, bénéficiant de la prise de conscience générale de réduction de ses impacts environnementaux et de conservation de la biodiversité.
Le but principal de l’éco-pâturage n’est pas la rentabilité économique mais le maintien ou la restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion.
Des espèces rustiques, issues des races locales, anciennes ou non autochtones, son utilisées. Elles s’adaptent toutes facilement aux milieux et sont naturellement résistantes aux maladies. Les animaux doivent notamment être capable de consommer suffisamment de fourrages grossiers disponibles pendant l’hivernage, de profiter des périodes d’abondance du printemps et de tirer parti de pâturages estivaux amoindris et souvent peu accessibles. Ainsi, cette pratique remet au goût du jour des races domestiques abandonnées.

Les avantages de ce mode d’entretien des espaces enherbes: ECOLOGIQUE – ATTRACTIF – PROMOTION DES RACES.

=> Maintien de la biodiversité
=> Diminution de l’impact environnemental (réduction carbone, zéro traitement, fertilisation naturelle, zéro déchet, zéro bruit, etc).
=> Substitution / complémentarité à l’entretien mécanique
=> Entretien des zones difficiles d’accès (zone humide, broussaille, sous-bois, milieu pentu, etc).
=> Création d’un site agréable pour les promeneurs et autres usagers, notamment pour les enfants.
=> Lieu d’échanges et de découvertes / lien social
=> Participation à la convervation et à la promotion des races anciennes et peu communes.
=> Atout de communication
=> Et même des gains financiers en fonctionnement selon les méthodes employées

CHAQUE MILIEU SON ANIMAL

Selon le milieu choisi et les objectifs envisagés, de multiples espèces et races rustiques sont utilisées:

– Des bovins : Nantaise, Bretonne pie noir, Maraichine, Highland Catlle, Belted Galloways, etc.

– Des équins : Konik Polskin, Poney Fjord, Baudet du Poitou, etc.

– Des ovins et caprins : Mouton d’Ouessant, Lande de Bretagne, Solognot, Chèvre des Fossés, Chèvre Poitevine, etc.

Pour plus d'infos: http://entretien-nature-territoire.fr

A Puylaurens, un âne remplace une tondeuse

Category : Actualités

Avec la nouvelle association Marianne Solidarité, la commune de Puylaurens vient de mettre en place une première expérience d’éco-pâturage. Au bord du lac, l’ânesse Languy broute un fossé pentu dont la tonte mécanique était trop périlleuse.

Source:

https://www.ladepeche.fr


Le Zéro Phyto

Category : Actualités

Le Parlement a adopté définitivement jeudi 23 janvier 2014, par vote à l’Assemblée nationale, une proposition de loi du sénateur écologiste Joël Labbé qui interdit les pesticides dans les espaces verts publics à partir de 2020 et dans les jardins particuliers à compter de 2022. Plusieurs collectivités se sont félicitées de ce vote.
La lutte chimique reste un outil essentiel, facile d’utilisation, efficace et peu coûteux, de protection des cultures. Elle permet de préserver le potentiel de production, de régulariser les rendements et d’assurer une certaine qualité sanitaire des productions végétales. Jugés longtemps indispensables, les pesticides sont désormais au centre des préoccupations environnementales. Tous les utilisateurs de pesticides (agriculteurs, collectivités, gestionnaires d’infrastructures et particuliers) doivent se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions alternatives sans pesticides.
Sensibiliser les jardiniers amateurs
17 millions de Français qui cultivent un bout de jardin, un potager, ou qui entretiennent soigneusement leur pelouse utilisent des pesticides. Au total, le million d’hectares de jardins, privés ou collectifs, reçoit chaque année 5 000 tonnes d’herbicides, de fongicides et d’insecticides. Des actions de sensibilisation ont été conduites afin d’inciter ces jardiniers à se tourner vers d’autres techniques plus naturelles.
Prévenir plutôt que guérir
Les actions de prévention des risques doivent être menées à destination :
  • des pouvoirs publics,
  • des fabricants de produits et de matériel de traitement,
  • des distributeurs,
  • des professionnels agricoles,
  • des collectivités territoriales.
Parmi les actions mises en œuvre, le code de la santé publique fixe les limites de concentration de pesticides dans les eaux potables à 0,1 µg/l par substance individualisée et 0,5 µg/l pour le total des substances actives mesurées. Des périmètres de protection des captages doivent être mis en place. D’autres actions règlementaires sont prévues par la loi sur l’eau de décembre 2006, en particulier la mise en place de programmes d’actions sur les aires d’alimentation des captages prioritaires.
Plan Ecophyto: la France réduit l’usage des pesticides
L’État a présenté fin 2008 un plan d’action interministériel visant à réduire et à améliorer progressivement l’utilisation des pesticides. Ce plan reprend et concrétise les conclusions du Grenelle de l’environnement sur les phytosanitaires.
Au-delà des seuls parcs et jardins, c’est donc un pan entier de l’aménagement urbain qui est concerné par ce virage (voirie, bâtiments, espace public…). Avec bien sûr, à la clé, un impact non négligeable sur l’eau et les milieux naturels.

 

Sources:

http://www.zerophyto.fr/

http://www.lagazettedescommunes.com


Marianne solidarité experimente !

Category : Actualités

Dans le cadre du programme d’entretien des espaces verts de la commune, la mairie de Puylaurens en partenariat avec l’association Marianne Solidarité expérimente l’éco pâturage.

A partir du lundi 14 mai, notre ânesse Languy sera présente pour quelques jours autour du Lac de Bagatelle.


FaceBook